Sport et nature

Le passage du Gois est un haut lieu du tourisme en Vendée, très apprécié des pêcheurs à pied qui y récoltent des coquillages en abondance. Il est situé au sud de la Baie de Bourgneuf, l’un des tout premiers bassins français pour la culture des huîtres. Le site admirablement préservé est bordé de marais, à l’image de la réserve naturelle régionale du polder de Sébastopol sur l’île de Noirmoutier.

Si l’Homme a façonné le passage du Gois, il ne l’a jamais complètement apprivoisé. C’est pourquoi la prudence est de mise, car la mer recouvre la chaussée à chaque marée et les éléments naturels restent seuls maîtres du jeu.

La qualité et l’originalité du site ont depuis longtemps attiré les organisateurs de compétitions sportives, qui mesurent toutefois les risques que représente l’organisation d’une épreuve dans un tel environnement.

PASSAGE DU GOIS SPORT NATURE     P1010629

Le Tour de France a emprunté à quatre reprises le passage du Gois en 1993, 1999 , 2005 et 2011. C’est ici que se serait jouée la victoire dans la Grande Boucle 1999 : une mémorable chute du peloton coûta de précieuses places à quelques vainqueurs potentiels… .

Depuis 1987, la chaussée submersible accueille les spectaculaires Foulées du Gois. Cette épreuve d’athlétisme organisée par l’association locale « Les Amis du Gois » réunit chaque année plus de 1500 participants. Outre les courses populaires pour les catégories masculines, féminines et jeunes, la fameuse « course contre la mer » réunit trente athlètes de l’élite internationale dans un combat unique au monde contre la marée montante.