Une course est née

gois-unecourse1 gois-unecourse2

Posséder sur son territoire un site tel que le passage du Gois est certes un atout. Mais comment le valoriser ? C’est de cette question qu’est née, en 1986, l’idée d’organiser une épreuve d’athlétisme autour de « la route sous la mer » : une course contre la marée montante sur les mythiques pavés du Gois, précédée par des courses populaires ouvertes à tous sur la chaussée découverte.

gois-unecourse3Un petit groupe se réunit autour de Jo Cesbron, le créateur de l’épreuve. Une équipe solide et assez nombreuse pour prendre en compte toutes les données du problème : la sécurité d’abord, puis l’accueil sur un grand site touristique qui est aussi une route départementale et la promotion d’une manifestation devenue la deuxième épreuve sportive du département après le Vendée Globe.

Chaque année, les Foulées du Gois mobilisent deux médecins, 25 secouristes, deux Zodiac aux côtés des fameuses « Casquettes rouges », les quelque 450 bénévoles de l’association Les Amis du Gois.

Les ostréiculteurs apportent leur concours et mettent leurs chalands à la disposition des media pour suivre en direct et en images la lutte des coureurs contre marée montante. L’assistance technique est assurée par l’association « Étoile Sportive du Marais » (ESM Challans).

Et les Foulées du Gois, devenues un événement sportif de renommée internationale, ont gardé l’esprit familial qui les anime depuis plus de vingt ans.